« …Ma journée est faite ; je quitte l’Europe. L’air marin brûlera mes poumons ;
les climats perdus me tanneront… »

Arthur Rimbaud in Ethiopia